La respiration Wim Hof



Comment ça marche ?

Les 3 phases de la respiration Wim Hof 1 – La phase d’hyperventilation contrôlée: qui a pour principal objectif de faire diminuer le taux de CO2 dans le sang (en le saturant d’O2) et augmenter le temps d’apnée (l’envie de respiré est fonction de l’augmentation du taux de CO2 dans le sang et non de la diminution du taux d’O2). 2 – La phase de rétention (apnée poumons vides): qui a pour objectif (grâce à une concentration très basse en CO2) de faire « chuter » la concentration en O2 dans le corps (hypoxie). Ce qui va déclencher la sécrétion de sérotonine, de dopamine, d’ocytocine et de noradrénaline (les hormones du bonheur). 3 – La phase de rétention (apnée poumons pleins): qui a pour principal objectif de rééquilibrer le système nerveux autonome. Alors, tout ça c’est bien jolie sur le papier mais à quoi ça sert concrètement? Eh bien ce mécanisme permet de générer une hormèse par l’apnée. L’hormèse est la capacité du corps à renforcer son corps en le soumettant à un effort BREF et INTENSE… tout en ne dépassant pas notre capacité adaptative… Finalement les 3 phases de la respiration Wim Hof nous permettent de passer:

  • d’un mode Sympathique « Extrême » (lors des respirations)

  • à un mode Parasympathique « Extrême » également (lors de l’apnée poumons vide)

  • et de rééquilibrer le tout lors de la phase d’apnée poumon plein.

L’objectif principal de la respiration Wim Hof est donc de réguler (en profondeur) le système nerveux autonome. Et un système nerveux bien réglé, c’est tout un ensemble de bénéfices qui en découlent.

Les bienfaits de la respiration Wim Hof

Que vous soyez sportif ou simplement quelqu’un qui souhaite reprendre sa santé en main… les techniques de respiration associées à l’exposition au froid sont de très bons outils.

  • réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression: pratique pour préparer et gérer la pression d’une compétition (ou d’une prise de décision pour son business)

  • amélioration du système immunitaire (et mieux résister aux maladies).

  • augmentation de l’endurance grâce à la meilleure gestion d’une concentration forte en CO2 (pratique pour augmenter son cardio)

  • la clarté d’esprit qui se manifeste après une séance

  • etc…La liste pourrait encore être très longue…


Comment pratiquer la respiration Wim Hof

Avant de commencer, il est important de connaître les contres indications et les bonnes pratiques :

Ne pas pratiquer la méthode Wim Hof:

  • si vous conduisez

  • si vous êtes dans l’eau (ou en apnée)

  • si vous êtes enceinte

  • si vous êtes cardiaque

  • si vous êtes épileptique

  • etc…

La pratique devra se faire:

  • assis par terre ou couché au sol

  • sans aucun éléments dangereux à proximité (coin de table basse, etc… )

Petit plus, je vous conseille de prendre un temps d’introspection de quelques minutes et prendre le temps de vous recentrer. Cela va vous permettre de profiter d’une session de respiration plus qualitative.


Comment se déroule une séance?